Nos derniers tweets !

Carnage à Sange (Sud-Kivu), les victimes inhumées et le tueur toujours recherché par les autorités

L’auteur de ce crime odieux est actuellement en fuite mais activement recherché par les forces de l’ordre.

C’est au total 14 personnes, renseigne Matin Infos, qui ont été inhumées samedi 1er août dans la cité de Sange. Un enterrement qui a connu la participation du gouverneur du Sud-Kivu, Théo Kasi Ngwabidje ainsi que quelques membres de son gouvernement.

La tragédie survenue dans la cité de Sange, le 30 juillet dernier à 20 heures en territoire d’Uvira (Sud-Kivu), a préoccupé le Conseil des ministres le vendredi. Un militaire congolais en état d’ivresse avait ouvert le feu sur plusieurs personnes, entraînant la mort de plus d’une dizaine d’entre elles, et en blessant 9 autres.

Saisissant cette occasion, le Président de la République a présenté, au nom de la nation entière et en son propre nom, les condoléances les plus sincères aux familles éprouvées. Félix Tshisekedi avait également demandé aux autorités nationales et provinciales d’apporter l’assistance nécessaire aux victimes.

Pour sa part, le gouverneur du Sud-Kivu s’était rendu à Sange peu après ce massacre pour témoigner sa compassion aux familles éprouvées, en promettant que son auteur sera jugé.

Les blessés ont été évacués à Bukavu pour une prise en charge appropriée.

Patrick Nkumu