Nos derniers tweets !

7 nouveaux cas de Covid-19 à Kinshasa

D'après le bulletin du 8 août établi par l'équipe de la riposte, 18 nouveaux cas ont été confirmés, dont 8 en Ituri, 7 à Kinshasa, 1 au Kongo central, 1 dans le Haut-Uélé et 1 au Nord-Kivu. On compte également 342 échantillons testés, 49 guérisons et 6 nouveaux nouveaux décès.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, renseigne le même bulletin, le cumul des cas est de 9.454, dont 9.453 cas confirmés et 1 cas probable.

Au total, il y a eu 224 décès (223 cas confirmés et 1 cas probable) et 8.324 personnes guéries.

Sur les 49 nouvelles personnes sorties guéries des centres de traitement Covid-19 et des patients suivis à domicile, 38 se trouvent dans la ville de Kinshasa et 11 dans les autres provinces.
À ce jour, la capitale compte toujours le plus grand nombre des cas de Covid-19. Après la ville de Kinshasa avec ses 7.768 cas, les 16 autres provinces touchées sont :
  • Nord-Kivu : 424 cas ;
  • Kongo Central : 421 cas ;
  • Haut-Katanga : 304 cas ;
  • Sud-Kivu : 295 cas ;
  • Lualaba : 88 cas ;
  • Ituri : 73 cas ;
  • Haut-Uélé : 32 cas ;
  • Tshopo : 25 cas ;
  • Kwilu : 6 cas ;
  • Equateur : 5 cas ;
  • Sud-Ubangi : 5 cas ;
  • Nord-Ubangi : 3 cas ;
  • Haut-Lomami : 1 cas :
  • Kasaï : 1 cas ;
  • Kasaï Central : 1 cas ;
  • Kwango : 1 cas.

Pour rappel, après la levée de l’État d’urgence sanitaire, le Président de la République a recommandé l’observance en tout lieu et tout temps des différentes mesures barrières. Il s’agit notamment de la mise en place des dispositions de contrôle à chaque entrée impliquant la prise de température, le lavage des mains et/ou l’application des gels hydro alcooliques.

Le port correct et obligatoire des masques dans les lieux publics, le respect de la distanciation physique, le contrôle de l’état de santé du personnel public et privé ainsi que la décontamination et la désinfection régulière  des lieux des activités ont été également recommandées par le chef de l’État.

Initialement prévue pour le 3 août 2020, la reprise des activités scolaires et académiques a été repoussée pour le lundi 10 août.

Sauf changement, la réouverture des églises et lieux de cultes, des stades, discothèques et salles de spectacle ainsi que des mouvements migratoires interprovinciaux réguliers interviendra à partir du 15 août.

Le gouvernement a invité la population au strict respect de ces mesures et aux adaptations qui lui seront proposées par les services compétents. Cet appel du gouvernement a pour but de prévenir toute nouvelle flambée des cas pouvant compromettre tous les efforts collectifs de contrôle de cette épidémie à travers le pays.

Alain Tshibanda