Nos derniers tweets !

Aux élèves, « nous avons levé l’État d’urgence mais le Coronavirus n’a pas disparu » (Félix Tshisekedi)

Le Président de la République a fait la ronde de quelques établissements scolaires pour lancer la reprise des enseignements après près de 5 mois de suspension, à cause de la Covid-19. 

« Bonjour! Ça va? Ça se passe bien? », s’est ainsi exprimé le chef de l’État ce lundi matin face aux élèves de l’Institut de la Gombe, à Kinshasa.

« Nous avons tout mis en œuvre et j’en profite pour féliciter le ministre d’État ainsi que le vice-ministre de l'[enseignement, primaire et technique] pour tous les efforts qu’ils ont fournis, pour qu’on arrive là où nous sommes », a-t-il aussitôt lancé.

« Vous allez reprendre vos cours. C’est une année importante, cruciale pour vous. C’est pour cela que nous avons tout fait pour que vous ne connaissiez pas de retard dans ce que vous avez déjà entamé en septembre de l’année passée. Ça continue », a rassuré Félix Tshisekedi.

Le gouvernement « a privilégié les classes terminales », a-t-il également indiqué en promettant que « tout se passera bien parce que [le gouvernement va] y veiller. Soyez tranquilles ».

En revanche, insiste le Président de la République, les élèves doivent « faire très attention par rapport à la maladie du Coronavirus ».

« Le virus est toujours là, il est avec nous. Nous sommes nous-mêmes porteurs de ce virus, donc les véhicules », martèle le chef de l’État.

Vous êtes des jeunes. Les analyses ont démontré que les jeunes sont plus résistants que les personnes âgées », a expliqué le chef de l’État mais, a-t-il ajouté, « ils peuvent être porteurs de ce virus ».

À cause de cela, prévient Félix Tshisekedi, « vos parents et grands-parents peuvent être contaminés. C’est pour ça que nous vous demandons d’observer les mesures barrières avec une extrême prudence ».

« Je suis heureux de vous voir avec des masques. Ça doit continuer tous les jours ici à l’école. Évitez les contacts manuels et lavez-vous toujours les mains après chaque contact », a laissé entendre le successeur de Joseph Kabila.

Éviter toute maladresse face au Coronavirus 

« Faites tout pour ne pas propager la maladie entre vous car vous risquez, en ce moment là, de la ramener à la maison. À la maison, vous savez que les personnes âgées ont de petits ennuis de santé et lorsque ce virus arrive chez une personne qui a déjà des antécédents de santé, ça met sa vie en péril », a souligné Félix Tshisekedi.

Ainsi, ajoute le chef de l’État, « je compte sur vous pour que tout se passe normalement ».

« Concentrez-vous sur vos études. Nous nous occupons du reste. Je vous souhaite une bonne fin d’année [scolaire], parce que je sais que début septembre, la grande épreuve arrive », a-t-il déclaré.

Avant de quitter le lieu, Félix Tshisekedi a souhaité le meilleur à ses interlocuteurs.

« Je vous souhaite une très bonne chance. Que Dieu vous bénisse, attachez-vous à Lui et vous verrez que tout va aller. Dieu nous a déjà béni dans notre pays. Nous n’avons pas connu les catastrophes que vous avez suivies sur d’autres continents. C’est déjà la preuve qu’Il aime notre peuple, Il aime notre pays », a affirmé le Président de la République.

Initialement prévue pour le lundi 3 août, la reprise des cours a été décalée pour le 10 août pour l’enseignement primaire, secondaire et technique ainsi qu’au niveau supérieur et universitaire.

Alain Tshibanda