En RDC, les cancers ont tué 5% de personnes en 2016

Selon une étude de l'OMS en 2016, 741 000 personnes sont mortes des maladies chroniques en République démocratique du Congo sur une population estimée à 78 736 000 personnes à l'époque.

D’après la même étude, 1% de ces décès concernait le diabète, 10% causés par les maladies cardiovasculaires, 2% par les affections respiratoires chroniques, 10% à la suite des traumatismes.

On note aussi que sur ce total, 62% des décès étaient la conséquence des affections transmissibles, maternelles, périnatales et nutritionnelles.

Les maladies chroniques sont des affections de longue durée qui en règle générale, évoluent lentement et sont responsables de 63% des décès dans le monde. Ces maladies chroniques (cardiopathies, accidents vasculaires cérébraux, cancer, affections respiratoires chroniques, diabète…) représentent la toute première cause de mortalité.

Sur les 36 millions de personnes décédées de maladies chroniques en 2008, indique l’OMS, 29% avaient moins de 60 ans et la moitié étaient des femmes.

Christian Nkanu