Nos derniers tweets !

Viol des infirmières à Kisenso, les hommes de Sylvano Kasongo mettent la main sur deux présumés violeurs

Le commandant de la police nationale congolaise, ville de Kinshasa, a annoncé ce lundi 14 septembre l’arrestation de deux (02) kulunas, principaux auteurs du viol de deux (02) infirmières dans un centre de santé situé dans s commune de Kisenso. Vérifications faites, la Police précise que l’un de ces malfrats était gardien dudit hôpital. Il avait appelé et associé ses amis "pour se venger de sa révocation. L’audience en flagrance est prévue ce lundi sur le lieu du crime", précise les services de la Police.

Deux des présumés violeurs identifiés comme étant Diazoba et Mbili, des infirmiers du Centre médical de révolution situé sur Avenue Kitona n°7 (Ciat Kisenso 2) sont tombés dans le filet de la Police.

Par cette annonce, la Police a tenu « à signaler à la population kinoise que les enquêtes continuent pour arrêter les autres » malfrats.

Les infirmières étaient de garde quand elles ont été violées par des personnes non autrement identifiées au moment des faits. 14 personnes (Kulunas) avaient pris ces femmes pour cible dans la nuit du 10 au 11 septembre.

Après leur forfait, ils avaient ensuite dépouillé les malades et personnels de leurs téléphones, microscopes de l’hôpital avant de disparaître dans la nature.

Les deux victimes, abandonnées dans un état critique après le viol, étaient évacuées vers un hôpital de la place pour une prise en charge appropriée.

Christian Nkanu