Nos derniers tweets !

Lutte contre la Covid-19, lancement des activités de dépistage massif des comorbidités (HTA et diabète)

Ces activités ont été lancées depuis le 08 octobre dernier, au Centre Éducation et Diabète de Kinshasa, avec le soutien de la France.

Pour l’ambassadeur de France en RDC, le démarrage de ce programme illustre l’adaptation de la stratégie de lutte contre la covid-19.

Bien plus, a ajouté François Pujolas, ce programme « témoigne de l’engagement constant de la France dans ce combat et plus largement dans la lutte contre les épidémies en République démocratique du Congo ».

Lancée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avec l’appui de l’UNICEF, cette initiative bénéficie également d’une collaboration avec les programmes nationaux de lutte contre le diabète et contre les maladies cardio-vasculaires. Elle est financée par le programme humanitaire de l’Union Européenne (ECHO).

Au-delà de la lutte contre la covid-19, expliquent les experts, cette campagne de dépistage massif des comorbidités (HTA et diabète) est une opportunité en matière de lutte contre les maladies non transmissibles à travers le pays, touchant de plus en plus la population particulièrement en zone urbaine.

Par l’intermédiaire de son conseiller santé, la France a été de ceux qui par leur plaidoyer auprès du Conseil Consultatif de la riposte est à l’origine des réflexions qui ont abouti à cette nouvelle stratégie de réponse contre la covid-19.

Lire aussi: En RDC, les cancers ont tué 5% de personnes en 2016

À en croire le Dr. Jean-Elie Malkin, expert en appui à l’ambassade dans la lutte contre les épidémies en RDC, le Dr. Jean-Elie Malkin, un projet pilote porté par Medecin Du Monde va démarrer très prochainement dans la ville de Kinshasa, en complément du programme initié par l’OMS et avec le soutien financier du gouvernement français.

Les personnes âgées de plus de 50 ans et celles souffrant de maladies associées, au premier rang desquelles le diabète et l’hypertension artérielle, sont les plus à risque de développer des formes sévères de Covid-19 et d’en mourir.

Dépister ces deux maladies permet une plus rapide prise en charge et favorise une prévention opportune contre la Covid-19, tant sur le plan individuel que dans l’entourage des personnes affectées.

Covid-19 en RDC, ce que disent les chiffres

Le dernier bulletin publié par le comité en charge de la riposte contre la Covid-19, le 08 octobre dernier, renseigne que depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020 en RDC, le cumul des cas est de 10.835, dont 10.834 cas confirmés et 1 cas probable.

Au total, il y a eu  276 décès  (275 cas confirmés et 1 cas probable) et 10.242 personnes guéries. Sur les 21 provinces touchées, Kinshasa reste en première position avec 8.190 cas.

Patrick Nkumu