Nos derniers tweets !

« Joseph Kabila et Félix Tshisekedi se disputent le pouvoir qu’ils avaient confisqué au peuple » (Martin Fayulu)

Après la prestation de serment de 3 nouveaux juges nommés récemment par le Président de la République à la Cour constitutionnelle, une ordonnance présidentielle que conteste le Front commun pour le Congo (FCC), Martin Fayulu considère que l'ancien président de la République et son prédécesseur "se disputent le pouvoir qu'ils ont confisqué au peuple, afin de poursuivre l'œuvre de destruction de la démocratie par des coups d'État".

Après la prestation de serment de 3 nouveaux juges nommés récemment par le Président de la République à la Cour constitutionnelle, une ordonnance présidentielle que conteste le Front commun pour le Congo (FCC), Martin Fayulu dénonce que l’ancien président de la République et son prédécesseur « se disputent le pouvoir qu’ils ont confisqué au peuple, afin de poursuivre l’œuvre de destruction de la démocratie par des coups d’État »

Pour le coordonnateur de Lamuka, « La CENI et la Cour constitutionnelle doivent être indépendantes ».

Alors que le Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD) promet de « défendre la constitution à n’importe quel prix », à en croire le président de sa ligue de jeunes,  l’ancien candidat à l’élection présidentielle de décembre 2018 est persuadé que « seule une dénonciation publique du deal peut attester de la sincérité de chacun d’eux ».

Lire aussi: Prestation de serment de 3 nouveaux juges de la Cour constitutionnelle, « un grand jour pour l’État de droit » (Modeste Bahati)

« N’accompagnez personne », a-t-il lancé au peuple avant de « demander aux leaders des confessions religieuses d’offrir leurs bons officiers pour sortir le pays de la crise ».

Martin Fayulu a également souhaité l’implication des présidents des pays membres de la SADEC.

Pas de conseil des ministres ce vendredi

Un communiqué signé par le directeur de cabinet a.i du Président de la République, rendu public quelques heures seulement après la prestation de serment de 3 juges, indique que le Chef de l’État va s’adresser à la nation ce vendredi 23 octobre.

D’après le même communiqué, la 54ème réunion du conseil des ministres est reportée.

Les nouveaux juges de la Cour constitutionnelle ont prêté serment ce mercredi 21 octobre devant le Président Félix Tshisekedi, en présence du Parlement (sénateurs et députés nationaux), du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) et de l’Exécutif national.

La cérémonie de prestation n’avait connu aucun incident mais dans la salle de congrès, pleine à craquer, l’assistance avait invité Félix Tshisekedi à « dissoudre le Parlement ».

Christian Nkanu