Nos derniers tweets !

La police et la population ensemble contre la Covid-19 à Kinshasa

C'est depuis septembre 2020 que l'Organisation internationale pour les Migrations (OIM) a lancé le projet de renforcement de la réponse Covid-19 à Kinshasa par l'amélioration de la préparation et l'efficacité de la Police nationale congolaise. Un projet qui vise à promouvoir les pratiques de la Police de proximité et qui s'inscrit dans le cadre de la réforme de ce service public.

Grâce au financement de l’Union européenne à travers son Instrument contribuant à la Stabilité et à la Paix, l’Organisation internationale pour les Migrations poursuit trois objectifs spécifiques à travers ce projet. Le premier est de considérer que l’amélioration des relations entre la Police et la population va renforcer le respect des mesures restrictives applicables au COVID19. Pour y parvenir, les policiers impliqués dans les opérations de contrôle à travers les 24 communes de Kinshasa sont formés par des officiers supérieurs de la Police nationale congolaise, eux-mêmes formés en octobre 2020 avec le soutien de la Police des Nations-Unies (UNPOL).

Le deuxième objectif est de voir la Police mettre en œuvre les mesures restrictives liées à la pandémie de Covid-19 en toute sécurité et avec un risque réduit de contamination de la population.

Il faut noter que ces mesures sont consignées dans le décret n°20/023 du 1er octobre 2020 du Premier ministre. « Le présent décret fixe les mesures barrières à observer obligatoirement sur toute l’étendue du territoire national afin de lutter contre la propagation de la Covid-19 après la levée de l’état d’urgence sanitaire », lit-on.

Enfin, troisième objectif, la réponse de la PNC à la pandémie de la Covid-19 est à réaliser de manière efficace dans le respect des droits de l’Homme.

Un numéro vert sera bientôt mis à la disposition de la population pour les rapports sur les incidents de mauvaise conduite de la Police.

En même temps, des sondages externes pour surveiller le comportement des policiers et l’opinion publique sont effectués.

Christian Nkanu