Nos derniers tweets !

4 généraux nommés pour diriger l’Ituri et le Nord-Kivu pendant l’état de siège

Après la proclamation de l'état de siège sur toute l'étendue de ces deux provinces, le Président de la République a nommé ce mardi 4 mai 2021 deux généraux issus de l'armée pour gérer le Nord-Kivu, et deux autres de la Police Nationale Congolaise pour gouverner en Ituri.

Le Nord-Kivu et l’Ituri seront gouvernés respectivement par le Lieutenant-Général Luboya Nkashama, commandant de la première zone de défense et son collègue, le Lieutenant-Général Constant Ndima, qui occupait jusqu’à ce jour les fonctions de chef d’état-major général adjoint chargé de l’administration et la logistique.

Lire aussi : État de siège proclamé en Ituri et au Nord-Kivu

Pour la première province, le vice-gouverneur nommé est le Commissaire divisionnaire Benjamin Alonga Boni.

Félix Tshisekedi a aussi nommé le Commissaire divisionnaire adjoint Romuald Ekuka Lipopo, l’actuel Coordonnateur de la Cellule Réforme de la Police, comme vice-gouverneur de la province de l’Ituri.

Lire aussi:  KIBALI GOLDMINES obtient la mainlevée de la saisie conservatoire opérée sur ces créances par SOKIMO SA (Tribunal)

Deux ordonnances ont été prises par Félix Tshisekedi la veille, l’une proclamant l’état de siège pour une durée de 30 jours, l’autre portant sur les mesures d’application de cette décision présidentielle.

Pour Patrick Muyaya, qui s’est exprimé peu avant la nomination de ces nouveaux gouverneurs, la démarche du chef de l’État « permettra au gouvernement de déployer une administration militaro-policière pour régler la question sécuritaire, apporter la paix dans cette partie du pays meurtrie, et relancer le développement ».

« Le but est de dissuader et de contraindre toutes les forces négatives », explique-t-il.

Patrick Nkumu