Nos derniers tweets !

Joël Malu Shindani a été inhumé à Kinshasa

L'émotion était à son comble ce vendredi 08 octobre 2021 à l'hôpital du Cinquantenaire. Après son rapatriement le 01 octobre 2021, la dépouille de Joel Malu Shindani, étudiant congolais décédé le 02 aout dernier en Inde dans un poste de police, a été inhumé à la nécropole Entre ciel et terre (ETEC).

Cette cérémonie de recueillement avait connu la participation de l’Ambassadeur de la RDC en Inde, Madame Rosette Mossi et d’une délégation du Cabinet du Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères, Christophe Lutundula. La famille, les amis et proches de Joël Malu Shindani lui ont rendu les derniers hommages. Dans son oraison funèbre, la sœur du défunt, a salué la mémoire de ce jeune étudiant.

« Jojo, ton départ nous laisse un vide mais notre amour restera vif pour toi », a affirmé Sonya Malu.

L’autopsie : l’attente des résultats

« Le corps a été autopsié. Mais, selon la loi indienne, les résultats sortiront après trois mois. On se souviendra qu’on avait prélevé le corps de Joel Shindani, le 3 août et logiquement, ils sont encore dans le temps. On attend ! Les résultats seront là, après les obsèques. Pour l’instant, nous voulons d’abord enterrer dignement, Mr, Joel Shindani », avait indiqué à la presse, Me Vicent Kandolo, l’un des avocats de la famille Malu.

Il avait aussi reconnu que le gouvernement congolais a été d’un grand apport, notamment dans les démarches pour récupérer le corps du défunt.

« Nous sommes en contact permanent avec notre gouvernement par le canal du Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires étrangères. Et, c’est à la suite de son intervention qu’on a eu à se rendre en Inde jusqu’à ce qu’on soit retourné au pays », avait-il précisé aux médias.

En RDC, la nouvelle de la mort de Joël Malu Shindani avait suscité une vive colère notamment à Kinshasa, où la population avait pris en chasse quelques sujets indiens et leurs biens.

Joel Malu Shindani est licencié en Business Management au South Saint Easth Asian Collège of Engineering and management (Université de Bangalore en Inde). Il est né à Kinshasa en 1993. Il était passé par le collège Boboto, où il avait obtenu son diplôme d’État, section scientifique et option Math-physique.