Nos derniers tweets !

CENI: Après l’entérinement de Denis Kadima, la République attend l’ordonnance présidentielle

Avec Denis Kadima en tête comme successeur de Corneille Nangaa, la nouvelle équipe de la Commission Nationale Électorale Congolaise a été entérinée, le samedi 16 octobre dernier, par l'Assemblée nationale. Une plénière d’entérine survenue après celle convoquée la veille et reportée sur décision du Bureau de cette chambre du Parlement. Sur les 15 animateurs de la CENI, tel que prévu par la loi organique, 12 personnes ont donc été entérinées après plusieurs semaines de tensions au sein de la plateforme Confessions religieuses, au sein de laquelle aucun consensus n'avait pu être dégagé, le vote ayant sanctionné la désignation et avalisé par la commission paritaire mise en place par l’Assemblée nationale. 

Malgré l’énorme dispositif de sécurité, la tension était restée palpable dans la salle des Congrès, où des députés proches de l’ancien Président de la République ont lancé des projectiles (eau et œufs) sur leurs collègues de l’Union sacrée de la Nation, dont les membres du bureau Mboso.

Une Plénière exceptionnelle 

Annoncée pour 13 heures, la plénière ayant abouti à l’entérinement de la future équipe dirigeante de la CENI, n’avait finalement débuté ses travaux que trois heures plus tard. Après l’adoption de l’ordre du jour, sans autre objection, c’est le député André Mbata, président de la commission mixte-paritaire (majorité –opposition) qui a été invité à prendre la parole et a « exposé les motifs, les pressions dont ils font l’objet et les options choisies pour livrer les conclusions de leur travail à cette période cruciale de la mandature. Lesquelles conclusions ont proposé à la probation de la plénière » l’équipe que va piloter Denis Kadima, une fois l’ordonnance présidentielle prise par Félix Tshisekedi.

Lire aussi | Denis Kadima entériné, l’Opposition rappelle la « jurisprudence Malonda » au Président de la République 

La République est ainsi dans l’attente de cette décision du chef de l’État pour permettre l’organisation des élections dans les délais requis, l’équipe étant composée de Denis Kadima Kazadi (Kasaï Oriental- Soc.civile) comme Président, de Ilanga Lembo Bienvenu (Maï-Ndombe -Majorité) comme Première Vice-Président, Patricia Mulela Nseya (Haut-Katanga- Majorité) comme Rapporteur, de Mohindo Bulemberi Vahumawa Paul (Nord-Kivu-Majorité) comme Rapporteur adjoint, de
– Questeur adjoint : Burembanu Balume Sylvie (Sud-Kivu-Majorité) comme Questeur adjoint. Deux postes restent à pourvoir à savoir le Deuxième Vice-Président (Opposition) et le Questeur (Opposition).

Sont membres de la plénière de la CENI : Lipemba Ikapnga Ndolo Pascal, Boko Mztondo Fabien, Ditu Monizi Blaise, Bimwala Mapuya Roger, Ngalula Joséphine, Bisambu Gérard, Onokoko Asamoto Adine.
« La liste des heureux promus sera transmise à la présidence de la République pour une ordonnance d’investiture dans les jours à venir », indiquait une dépêche de l’Assemblée nationale.

Christian Nkanu